À propos de

À propos de la campagne visant à exclure les pollueurs de la table des négociations

Aujourd’hui, les changements climatiques sont susceptibles de détruire toute vie sur notre planète et de provoquer des dommages irréversibles. Les scientifiques nous avertissent de l’urgence absolue de prendre rapidement des mesures en vue d’arrêter l’extraction des combustibles fossiles et de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Il s’agit d’un problème international qui demande la mise en place d’actions dans le monde entier. La Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) peut apporter une grande partie de la solution internationale que les populations du monde entier doivent absolument adopter. Et les gouvernements ayant ratifié la CCNUCC (qui en sont devenus ainsi les parties) se sont réunit à Paris à la Conférence des Parties (COP) afin d’instaurer un nouvel accord international qui prescrit des mesures efficaces pour le climat.

Or, les plus grands pollueurs au monde bloquent toute avancée en matière de mesures climatiques audacieuses depuis bien trop longtemps. Il est temps de renverser la vapeur. Prenez des mesures pour empêcher les grands pollueurs de participer aux plus importantes négociations sur les politiques climatiques.

Qu’est-ce que la CCNUCC et quel est le rôle des grands pollueurs à son égard ?

La CCNUCC est un traité qui est entré en vigueur en 1994. À l’époque, la communauté internationale s’est rassemblée afin de reconnaître la nécessité d’agir rapidement pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Le traité permettait de conférer à tous les pays une mission essentielle visant à appliquer des politiques nationales strictes.

Or, l’industrie des combustibles fossiles et d’autres transnationales, qui ont tout intérêt à garantir la pérennité de leurs activités commerciales, ont rapidement trouvé des moyens de participer à tous les nivaux aux rencontres organisées dans le cadre du traité et aux discussions sur les politiques climatiques. Pendant vingt ans, les plus grands pollueurs de la planète ont retardé, affaibli et entravé l’adoption de politiques climatiques à tous les échelons. Pour ce faire, ils ont disséminé des fausses solutions en vue de protéger leurs intérêts tout en accentuant davantage la crise provoquée par les changements climatiques. Par exemple, la World Coal Association (l’Institut mondial du charbon) a organisé un sommet sur le « charbon propre » en marge de la COP-19 ou Shell a milité de manière agressive auprès de l’Union européenne afin d’affaiblir les objectifs liés aux énergies renouvelables et de promouvoir le gaz. Obtenez plus d’informations sur l’ingérence de l’industrie des combustibles fossiles.

L’heure est venue !

Corporate Accountability International et d’autres organismes incitent les parties à la CCNUCC à éviter toute ingérence des grands pollueurs sur les discussions des Nations unies consacrés au climat et sur l’élaboration de politiques en la matière. Il n’y a pas une minute à perdre.

Alors que les parties se réunissaient pour adopter l’Accord de Paris à la COP21, les companies ayant des liens avec le charbon et le gaz parrainaient les négociations. Les sociétés faisaient la promotion de fausses solutions à une grande expo à Paris. Et les sociétés comme Exxon, BP, et Shell profitent de leurs engagements volontaires sur le climat à travers la CCNUCC pour gagner en légitimité. Pendant que les parties négociaient de nouveaux engagements sur le climat, les grand pollueurs essayaient d’exercer leur influence sur le processus.

Un mouvement international ne cesse de croître pour freiner les changements climatiques. Afin de surfer sur de cette vague, il est impératif afin d’obtenir des résultats concrèts que nos dirigeants puissent appliquer les mesures audacieuses qui s’imposent uniquement lorsqu’ils sont libres de prendre les décisions politiques nécessaires sans subir l’ingérence des grands pollueurs.

Est-ce réalisable ? (Indice : oui et nous avons besoin de vous pour atteindre notre objectif.)

Il y a dix ans, Corporate Accountability International a travaillé en étroite collaboration avec des populations, des organismes alliés et des gouvernements du monde entier en vue d’affronter une autre industrie qui a une influence colossale sur les politiques adoptées par les Nations unies, à savoir les géants du tabac. Ensemble, nous avons instauré un système unique d’application des traités qui empêche l’industrie du tabac de participer à l’élaboration des politiques de santé publique. Le traité résultant sur la lutte antitabac a permis d’instaurer des politiques locales et nationales efficaces qui sont en mesure de sauver des vies.

Il s’agit de faire preuve de bon sens. En matière d’adoption de politiques de santé publique, les géants du tabac ont un conflit d’intérêts fondamental. Ils ne doivent pas être autorisés à participer aux négociations, tout simplement. Le principe est le même pour les grands pollueurs et les politiques climatiques. Actuellement, ils gâchent les efforts entrepris, alors qu’ils ne devraient même pas y prendre part.

Nous avons réussi à lutter contre les géants du tabac. Nous pouvons en faire de même pour le climat. À cette fin, les gouvernements doivent savoir que des citoyens comme vous s’opposent à l’ingérence des grands pollueurs vis-à-vis des politiques climatiques. Faites-vous entendre. Agissez sans attendre et signez la pétition visant à exclure les grands pollueurs des négociations sur le climat.

Qu’est-ce que Corporate Accountability International ?

Corporate Accountability International est un organisme animé par ses membres dont l’objectif est de protéger les droits humains, la santé publique et l’environnement contre tout abus des entreprises.

Fondé en 1977, l’organisme exerce un impact énorme, comme le prouve les impressionnants résultats qu’il a obtenus dans sa lutte pour sauver des vies malgré l’influence, l’argent et le pouvoir écrasants de certaines entreprises.

La réussite de cet organisme repose sur ses membres. Vous aussi prenez part à la lutte contre les entités les plus puissantes et abusives au monde.